vendredi 22 janvier 2016

Nouvelle prime pour les embauches

A partir du 18 janvier et jusqu’au 31 décembre 2016, les embauches réalisées par les entreprises de moins de 250 salariés bénéficient d’une prime trimestrielle de 500 € durant les 2 premières années du contrat, soit 4 000 € au total.
 « Embauche PME » s’adresse aux petites et moyennes entreprises de moins de 250 personnes qui embauchent un salarié payé jusqu’à 1,3 fois le Smic, quels que soient leurs statuts, soit 22 877 euros/an (1 906.41 euros mensuel)
Le bénéfice de l’aide financière est réservé à l’embauche d’un salarié en :
·         CDI,
·         CDD de 6 mois et plus,
·         transformation d’un CDD en CDI,
·         contrat de professionnalisation d’une durée supérieure ou égale à 6 mois.

L’aide est versée à l’échéance de chaque période trimestrielle, à raison de 500 € par trimestre. Pour les contrats qui durent au moins deux ans, l’aide financière atteindra donc 4 000 €.
Cette aide est cumulable avec les autres dispositifs existants : réduction générale bas salaire, pacte de responsabilité et de solidarité, crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE).

Source www.http://travail-emploi.gouv.fr/

lundi 4 janvier 2016

Depuis le 1er Janvier, les conducteurs de deux-roues motorisés, motos et scooters, doivent avoir un gilet jaune sous la main et conduire avec des gants homologués.

Depuis le 1er janvier 2016, les conducteurs de 2 ou 3 roues motorisés ont l'obligation, comme les automobilistes, de disposer d'un gilet jaune de haute visibilité. 
Lorsqu'ils circulent la nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout conducteur et son passager doivent désormais porter hors agglomération ce gilet de haute visibilité.
L'autre équipement qui devient obligatoire, c'est la paire de gants. Pas des moufles ou des gants en laines, mais des gants en cuir dûment homologués. Le décret d'application instaurant cette obligation doit être publié dans les prochains jours.

mercredi 2 décembre 2015

L'indemnité kilométrique vélo plafonnée !

L'indemnité kilométrique vélo, mécanisme pour inciter les salariés à se rendre au travail à vélo, sera plafonnée à 200 euros par an et par salarié, prévoit un amendement gouvernemental au projet de budget rectificatif 2015 voté mardi à l'Assemblée.

Cette indemnité sera facultative pour l’employeur et sera exonérée de cotisations sociales et de contribution sociale généralisée dans la même limite.